Macron et Merkel tentent de mettre en avant l'unité alors que le Brexit se profile

TOULOUSE, France – Le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel ont cherché mercredi à démontrer la solidité des relations franco-allemandes lors d’une réunion dans le sud de la France, un jour avant le sommet européen qui pourrait approuver un accord de divorce avec la Grande-Bretagne.

Ils ont commencé par une visite au siège de l’avionneur Airbus, largement considéré comme un symbole de la coopération industrielle européenne, près de la ville de Toulouse. La société, qui célèbre cette année ses 50 ans, possède des sites de production et de fabrication dans des pays tels que l’Allemagne, l’Espagne et la Grande-Bretagne.

Macron et Merkel ont déjeuné dans un airbus A350 de formation – où une longue table avait été dressée – avec des lycéens et des apprentis se préparant à une carrière dans l’industrie aéronautique.

Ils devaient ensuite avoir des entretiens bilatéraux à Toulouse, avant une réunion conjointe du cabinet franco-allemand.

Macron et Merkel devaient discuter du Brexit alors que les responsables européens et britanniques se bousculaient pour parvenir à un accord avant le sommet de jeudi à Bruxelles – le dernier prévu avant le départ de la Grande-Bretagne de l’UE le 31 octobre.

Les délégations française et allemande, y compris les principaux ministres des deux gouvernements, planifiaient également des discussions sur les tensions commerciales mondiales, la lutte contre le changement climatique, les projets de défense européens et la défense des règles européennes en matière de droit d’auteur, a annoncé le bureau de Macron.

Les ministres français et allemands de la Défense vont essayer d’élaborer des règles communes sur les exportations d’armes lors d’un conseil de sécurité de la défense. Les deux pays ont décidé de mettre fin aux exportations d’armes vers la Turquie après l’offensive dans le nord-est de la Syrie la semaine dernière. L’Allemagne a également interdit les exportations de l’industrie de la défense vers l’Arabie saoudite pendant la guerre au Yémen, alors que la France ne l’a pas fait.

Plus tard mercredi, après une conférence de presse conjointe, Macron et Merkel accueilleront le nouveau président de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pour un dîner avec des membres de la Table ronde européenne des industriels, groupe réunissant plus de 50 grandes multinationales européennes.

Ils devraient discuter de la décision américaine d’imposer des droits de douane s’élevant à 7,5 milliards de dollars sur des produits européens tels que le vin, le fromage et l’huile d’olive, à la suite du feu vert de l’Organisation mondiale du commerce dans une affaire impliquant des subventions illégales d’Airbus par l’UE. Les tarifs, qui entreront en vigueur vendredi, seront de 10% pour les avions de l’UE et de 25% pour tout le reste.


source : startribune
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Unknown 4 vues

Background
Info
Cast
  • Original title:
  • Genre: POLITIQUE
  • Rating: votes
Background
Comments 0