Tahran accepte toute médiation pour ce régler avec Riyad

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas al-Moussawi, a répondu aux déclarations du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, soulignant que la sortie de l’Arabie saoudite de la crise passait par l’acceptation du cessez-le-feu et la levée du siège du Yémen.

 

Dans sa conférence de presse, Al-Moussawi a déclaré que les opérations militaires yéménites contre l’Arabie saoudite étaient défensives, soulignant que Tahran soutenait le droit des Yéménites à leur légitime défense, qui a toujours soutenu les Yéménites politiquement et moralement.

Il a ajouté que l’Arabie saoudite devrait accepter le dialogue afin de résoudre la crise yéménite, estimant que ce dialogue serait dans l’intérêt de l’Arabie saoudite, des Yéménites et de la région, appelant Riyad à cesser les tirs au Yémen et à ouvrir la voie à l’aide humanitaire.

Moussaoui a réitéré le refus de son pays de tout lien avec l’attaque contre les installations pétrolières, “Aramco”, et a déclaré qu”il n’y a aucune base pour les accusations contre l’Iran sur ces attaques”.

Moussaoui a salué les efforts et la médiation déployés pour résoudre la dispute avec l’Arabie saoudite, mais a souligné que l’Arabie saoudite n’était pas prête pour cela et a déclaré: “Tahran est prêt à dissiper les tensions avec Riyad quand il sera prêt à le faire”.

Moussawi a révélé que l’Iran fournirait des détails du plan de paix dans le détroit d’Ormuz par écrit à tous les pays du Golfe et à l’Irak, soulignant que Tahran était prêt à coopérer avec tous les pays de la région, y compris les EAU, afin d’éliminer les malentendus.

Il a souligné que la protection de la région passe par la coopération des États du Golfe sans la participation d’aucun pays étranger, en espérant qu’il n’y aura pas de guerre dans la région.

En ce qui concerne l’accord nucléaire, Moussawi a réaffirmé que son pays était prêt à accepter les négociations avec Washington à la condition qu’il revienne sur l’accord nucléaire.

Il a estimé que le transfert du dossier de l’accord nucléaire entre les pays européens et le Conseil de sécurité était inutile, soulignant que Tahran considérerait cette mesure comme illégale et agirait pour y répondre.

Il a souligné que son pays ne voulait pas des pays européens plus que son engagement envers l’accord nucléaire et le respect de ce qui avait été déclaré, soulignant que Tahran n’avait pris aucune mesure concrète de la part de l’Union européenne pour maintenir l’accord nucléaire.

Source: RT

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Unknown 7 vues

Background
Info
Cast
  • Original title:
  • Genre: A LA UNE
  • Rating: votes
Background
Comments 0